Wiki des iiens

Piste: install

Linux:install

Introduction

Live CD

Bien le bonjour jeune iien[ne] !

Pour entamer ce tuto dans les meilleures conditions, il faut tout d'abord savoir qu'il existe des CDs dits “live CD” disponible sur les sites des distributions (Live CD d'Ubuntu).
Petite explication de ce nom : Un live CD permet de tester un OS en le chargeant sur la RAM.

:?: Hein ? :-/

Autrement dit, vous pouvez tester cet OS sans rien modifier sur votre disque dur. Ça permet, entre autre, de savoir si votre matériel est reconnu nativement (dès la fin de l'installation), ou pas ! Essayer de booter (i.e : démarrer un OS) sur ce CD, si vous voyez qu'une grande partie de votre matériel n'est pas reconnu, essayer de voir avec une autre distribution si, par hasard, ça marcherait pas mieux. Vous pouvez trouver plein de distributions sur internet (google est votre ami ;-) ) qui permettent l'utilisation d'un live CD, auquel cas, l'installation se déroulera à peu près de la même façon que décrite dans la suite (oui, c'est via ce CD que nous allons installer notre distribution linux préférée !). Il faut savoir aussi qu'un live CD est particulièrement lent. Ne vous inquiétez pas, ce sera beaucoup plus rapide une fois l'OS installé.

Pour faire en sorte que votre ordinateur puisse booter sur un CD, il vous faut configurer votre BIOS (pas toujours…). Dans ce cas, je ne peux vous aider qu'en vous donnant les grandes lignes : entrez dans votre BIOS, modifiez l'ordre de boot en mettant votre lecteur CD en première position et quittez en sauvegardant les nouveaux paramètres. (Attention : on a vu plus accueillant comme interface, ne vous laissez pas impressionner ! LOL )

N'hésitez pas à toucher à tous les menus une fois l'OS démarré, vous ne modifirez rien sur votre disque dur (tant que vous ne montez pas de partition et que vous n'y touchez pas, mais a priori, si vous suivez ce tuto, vous ne devriez pas en être encore capable…).

Ajouts divers

  • Il est peut-être bon d'imprimer cette page, ou de la suivre sur un autre ordinateur, parce que vous ne pourrez pas forcément la suivre au moment où vous en auriez le plus besoin… (simple conseil de quelqu'un à qui c'est déjà arrivé :-P )
  • N'oubliez pas de défragmenter votre disque dur si vous avez déjà Windows d'installé dessus. En effet, Windows utilise un format de fichier nommé ntfs qui fragmente assez fréquemment vos fichiers, ce qui veut dire qu'ils sont assez bien éparpillés à la surface de votre disque dur. Ça peut vous poser un gros problème au niveau de la sauvegarde de vos données pendant le partitionnement. (Ne vous inquiétez pas, vous n'aurez plus ce problème sous linux… :-P )

Installation

Recommandations

Attention, ceci est peut-être la partie la plus importante de tout le tuto !

Avant toute chose, il est hautement recommandé de sauvegarder toutes les données présentes sur votre disque dur. Une fausse manip' est très vite arrivée ! Et quand je dis tout, c'est tout, ça comprend aussi bien vos données personnelles que votre (ou vos) OS déjà installé (surtout si vous n'avez pas de CD d'install' de celui-ci) ou vos fichiers de configuration !

(Bon, si vous suivez ce tuto à la lettre, je vous promets de pas vous pourrir et que ça devrait bien se passer !)

C'est parti !

Première étape

La première étape est de démarrer le live CD et de cliquer sur l'icone “installer” présente sur votre bureau.

C'était dur… Et bien sachez qu'il faut vous attendre à des opérations telles celle-ci, des opérations nécessitant un haut niveau de compétence en informatique !

Première fenêtre

La première fenêtre que vous verrez apparaître après avoir cliqué sur cet icone est la suivante :

Installation 1

Encore une fois, cette étape se révèle être d'une monstrueuse complexité !

Choisissez donc votre langue (le français généralement… quoique vous pouvez prendre à peu près n'importe quelle langue… sauf peut-être le breton…), puis, attention… cliquez sur le bouton “suivant” en bas à droite de la fenêtre !

(Oui, je vous avais prévenu…)

Seconde fenêtre

Ensuite, apparaît la deuxième fenêtre :

Installation 2

Passons à la suite…

Non, je rigole, choisissez d'abord votre fuseau horaire. On prend celui de Paris par habitude, mais notez qu'on peut très bien prendre celui de Bangkok ! (Certes, il vous faudra peut-être un certain temps d'adaptation, mais c'est le décalage horaire qui fait ça…) Maintenant, passons à la suite en cliquant sur “suivant” !

Troisième fenêtre

Voici à quoi devrait ressembler la troisième page :

Installation 3

Comme vous le voyez, cette page se divise en trois encadrés :

  • Celui en haut à gauche pour que vous choisissiez votre pays
  • Celui en haut à droite pour que vous choisissiez la disposition de votre clavier
  • Celui en bas, pour que vous puissiez voir le résultat de votre choix en live !

Généralement, les choix indiqués sur l'image fonctionnent, mais ça dépend surtout de votre clavier, notamment s'il est en azerty, qwerty ou bépo. Donc prenez le temps de tester les touches spéciales comme :
“&é#~'{([-|è`_^\çà@)]}£$¤%ùµ°
Et les autres, un peu moins spéciales.

Lorsque vous avez trouvé la configuration optimale pour votre clavier, passez à l'étape suivante !

Quatrième fenêtre

Enfin un peu de sport !

Eh oui, c'est ici qu'on peut tout casser ! Alors ce que je vous propose, c'est de tout lire jusqu'au prochain paragraphe, et de refaire la manip' après, en relisant cette partie.

Ici, on va faire plusieurs partitions :

  • Une pour le système, qu'il faudra “monter” à la racine / (8 Go suffisent)
  • Une pour le swap. C'est une partition qui vient au secours de la mémoire vive si jamais cette dernière est saturée (autrement dit, il ne vaut mieux pas oublié cette partition…). La taille du swap fera 1,5 à 2 fois la taille de votre RAM.
  • Une pour le boot (il parait que ça accélère le boot, pourquoi pas…), qu'il faudra “monter” sur /boot (300 Mo suffisent amplement)
  • Et une pour les documents pour que vous puissiez passer des fichiers de windows à linux assez facilement qu'on “montera” sur /home (arf, là, c'est à vous de décider pour la taille…)

Voici donc la fenêtre qui apparait devant vos yeux ébahis 8-O :

Installation 4

Vous pouvez faire une installation guidée qui va changer les partitions pour conserver windows (ou autre OS) et avoir de la place pour Ubuntu, une installation dite “Assisté” qui va se contenter de formater votre disque dur, et donc de supprimer Windows (Attention : à ne pas faire si vous ne voulez pas supprimer Windows !!!) et un troisième type d'installation, celui que nous utiliserons ici, qui est une installation manuelle.
Il est possible que l'option “utiliser le plus grand espace disque disponible” ne soit justement pas disponible. Rien de grave, elle est présente lorsqu'Ubuntu repère de la place libre sur votre disque dur, et elle vous propose d'installer Ubuntu sur cet espace libre, mais nous n'utiliserons pas ce type d'installation.

Sortez vous donc les doigts du cu*, et place à la méthode d'installation manuelle !

Lorsque vous sélectionnez l'installation manuelle et que vous cliquez sur le bouton “suivant”, vous arrivez donc sur une fenêtre de ce type :

Installation 4

Maintenant, il faut que vous diminuiez (c'est moche ça !) la taille de votre partition windows (c'est la partition de type ntfs). Il va falloir que vous libériez au moins 10 Go (ouais bon, c'est pas les 300 Mo de la partition de boot qui vont nous faire *@?!# !).

Ensuite, on va créer (ou “crayer” si vous connaissez une certaine prof'…) une partition de 8 Go :

Création d'une partition 1

Faites bien attention à l'unité : ce sont des Mo !
Petit cours de conversion : 8 Go → 8000 Mo (à quelques Mo près…) ;-)

Attention aussi au type de fichier, et au point de montage. Ici, le type est du ext3 (si du xfs est disponible, qui sait, un jour… préférez-le à l'ext3) et le point de montage est / (ces deux informations sont très importantes, ne les loupez pas !)

Validez, puis passez à la création de la partition suivante, celle de boot :

Création d'une partition 2

Ici, on prend 300 Mo, de l'ext2, et surtout, on met /boot comme point de montage.

À ce moment là, si vous n'aviez pas d'autres partitions que la partition windows avant le début de l'installation, vous vous retrouvez avec trois partitions, plus un espace libre. Ces trois partitions sont dites partitions primaires. Il faut savoir que vous ne pouvez pas avoir plus de quatre partitions primaires sur votre disque.
Si vous comptez correctement, vous remarquerez qu'il nous reste encore deux partitions à créer.

:?: Mais on va faire comment alors ? :-/

Ne vous inquiétez pas, les ingénieurs (vos futurs homologues) ont tout prévu : ils ont créé un système de partitions étendues. C'est en fait une partition primaire, elle-même capable d'être divisée en une multitude de partitions (je ne connais pas le nombre maximum, mais si ça vous intéresse, google est votre ami…).

Il suffit donc de créer une partition étendue qui prend tout l'espace restant en tant que quatrième partition, et de créer le reste de nos partitions comme on le faisait avant ! (Parfois, les installateurs mettent automatiquement les dernières partitions en étendues, quand il y en a plus de quatre, donc vous n'aurez pas besoin d'ajouter de nouvelle partition étendue.)

Créez maintenant la partition /home en format de fichier ext2 ayant la taille que vous désirez.

:?: Pourquoi ext2 ? :-\

Effectivement, ext2 n'est pas un format que windows peut lire sans un petit ajout : FSDriver !
Ce petit logiciel permet à Windows de reconnaitre les partitions ext2, et récemment, les ext3.

:?: Ben pourquoi pas prendre ext3 alors ? :-\

Là, c'est une bonne question. En effet, ext3 à la particularité d'être journalisé, bref, je rentre pas dans les détails, c'est mieux que de l'ext2 ! Le problème, c'est que j'ai personnellement fait l'expérience de la partition ext2 reconnue et gérée par Windows, et des partitions ext3 reconnues, mais dont Windows me demande le formatage avant de pouvoir les utiliser… Donc le ext2 me semble plus fiable… (libre à vous de choisir de l'ext3..)

Vous devriez donc tomber sur une fenêtre de la sorte, avec un peu plus de place pour votre partition (qui est nulle ici…) :

Création d'une partition 3

Bien, maintenant que vous avez une partition pour ranger vos fichiers, on va en créer une pour ranger les processus qui débordent un peu, la partition swap ! Pas d'explication, passons tout de suite à l'image :

Création d'une partition 4

Le type de la partition est donc ici le type swap, vous remarquez qu'il n'y a pas de point de montage, c'est pas grave, vous vous en passerez (puisqu'il n'y en a pas besoin…). Pour ce qui est de la taille, vous êtes assez grand pour faire 2*{taille de votre RAM}, je vous laisse calculer ! ^_^

Bien, maintenant que le partitionnement est fait, il est temps de passer à la prochaine étape !

Cinquième fenêtre

La prochaine étape est la suivante :

Installation 5

Voilà, maintenant qu'on a passé l'étape la plus difficile (la précédente), on revient à des choses plus soft. Je vous laisse remplir les différents champs tout seul (il est bien évident que vous n'allez pas recopier bêtement les informations que j'ai rentré pour moi, mettez celles que vous désirez avoir pour votre PC !).

:!: Rappel : Un bon mot de passe est un mot de passe d'au moins 8 lettres avec des majuscules, des minuscules, des chiffres et des caractères spéciaux

Lorsque vous avez fini, vous pouvez cliquer sur le bouton “suivant” !

Sixième fenêtre

Cette fenêtre est tellement useless que je ne l'ai même pas prise en image, elle vous permet d'importer des petits trucs de vos autres OS installés sur votre machine.

Donc sélectionnez ce que vous voulez importer, et passez à la dernière fenêtre.

Vérifiez si vous avez tout bien fait, et enfin, appuyer une ultime fois sur le bouton “suivant” !

=)

Septième fenêtre

Enfin, la dernière étape, la dernière fenêtre à laquelle vous toucherez, bref, la toute dernière avant de posséder ubuntu sur votre pc.

Voici l'image correspondante :

Installation 7

Je pense que je n'ai pas besoin de détailler ce qu'il vous faut faire à ce niveau là…

Fin et commandes utiles

Voilà, ce tutoriel touche à sa fin ! Vous venez de gagner un point geek ! (petite musique de gain d'xp… :-P )

Bref, maintenant que vous avez installé ubuntu, il faudrait savoir comment installer des logiciels (appelés ”paquets“, sous linux).
Appuyer sur les touches Alt+F2, ceci fera apparaître une sorte d'invite de commande qui vous permet de lancer n'importe quelle application. On va taper gnome-terminal (sous gnome, pour kde, on préfèrera konsole et xfce xfterm4) qui va nous ouvrir un terminal où on va pouvoir taper des lignes de commandes.

Pour installer un paquet quelconque sous ubuntu, il suffit de taper sudo apt-get install nom_paquetmon_paquet est le paquet à installer (autrement dit, le logiciel).
Exemple pour gcc (que vous installerez obligatoirement) :
sudo apt-get install gcc

Voilà, vous avez maintenant tous les outils en main pour faire ce que vous désirez avec votre pc.

@+ bande de nO0b !