Outils pour utilisateurs

Outils du site


assoce:guiilde:mille_marches:campaigns:le_premier_conte

Les Mille Marches : Le Premier Conte

Note préliminaire : Il est demandé aux joueurs pour cette campagne de ne se renseigner en rien sur l'univers mis à part cette page qui est suffisante pour poser le décor. En effet, elle est axée autour de la découverte du jeu qui est explicité dès la quatrième de couverture. Connaître ces informations n'est pas gênant, c'est néanmoins une perte notable pour l'immersion et le plaisir de la nouveauté apportés par cette campagne d'initiation. Si vous avez des questions, je suis à votre disposition pour y répondre. Ashton

Le monde qui vous entoure

Cette campagne se déroule dans un 2027 uchronique depuis 2007.

Le Grand Empire d'Orient

La Russie depuis 2017, puis la Chine en 2024, se sont retranchés derrière un mur de fer terrible. On ne sait rien de ce qui se passe là-bas, car les espions sont impitoyablement abattus et les satellites semblent incapables de percer certaines défenses très évoluées.
Le Grand Empire d'Orient sort peu à peu de ses frontières pour exploiter l'Afrique où il a désormais planté ses griffes avides. C'est la première puissance mondiale mais elle ne semble manifester aucun des penchants impérialistes qu'on pourrait lui prêter. Au contraire, elle semble même se refermer de plus en plus sur elle-même…

Les Etats-Unis d'Amérique

L'empire américain était un colosse aux pieds d'argile. Ses fonds bancaires détruits par la Chine et la plupart des pays d'Asie du Sud-Est, son économie a plongé comme jamais auparavant. Les guerres coûteuses au Moyen-Orient puis en Amérique du Sud pour reconquérir son arrière-cour furent des échecs retentissants. Les heurts raciaux et sociaux, soigneusement orchestrés par les capitaines d'industrie, achevèrent le travail - tout autant que la multiplication des mensonges gouvernementaux et corporatistes. La violence est maintenant omniprésente sur le territoire nord-américain - les milices se sont multiplié qui protégent ghettos et villages. D'un autre côté, les américains profitent toujours d'un espace agricole immense, largement suffisant pour assurer leur autonomie alimentaire - on a vu renaître le métier de cow-boy, conduisant d'immenses troupeaux jusqu'à de grands centres d'abattage - et l'outillage industriel est toujours actif, ainsi qu'une longue tradition intellectuelle et scientifique. Dans tous les cas, les Etats-Unis ont définitivement perdu leur prééminence géostratégique et leurs intérêts sont partout attaqués.

La Fédération Européenne

La Fédération comprend maintenant tous les pays européens, jusqu'à la frontière russe - à l'exception de l'Ukraine toujours disputée - y compris les pays nordiques. C'est une entité ingouvernable, affaiblie sur le plan international, manipulée par les corporations, tiraillée par les nationalismes, sourde aux appels des peuples, liée par les banques et les différends accords commerciaux imposés depuis des siècles, paralysée par la pensée séculaire. La lutte des classes y a été livrée, mais ce sont les riches qui ont gagné.

Le reste du monde

Le Japon est devenue une grande puissance diplomatique pacifique, gendarme international.
Le conflit israëlo-palestinien fait de moins en moins parler de lui et le monde musulman est en crise. La Turquie a été rejetée par l'Europe et l'Occident a laissé tombé l'Israël pour se concentrer sur ses propres problèmes.
De nombreux gouvernements populaires se sont mis en place en Amérique du Sud avec pour but avoué de redonner aux peuples les moyens de production et de survie qu'on leur avait volé. Malheureusement, ils doivent faire face à un taux extrêmement élevé de criminalité.
L'Afrique est l'éternelle perdante sur la scène mondiale. Dépecée de toute part par les diverses puissances mondiales, elle survit difficilement. Des embryons de lutte semblent se mettre en place mais pour l'instant, rien de réel n'émerge.

Öropa

Cadre de la campagne, Öropa est le coeur de jeu des Mille-Marches. L'univers en lui-même est sensé se jouer en 2050 et la campagne en est donc une préquelle. Voici la situation en 2027.

Histoire

En 2027, Öropa est une vaste zone à la démographie rebelle et anarchique. Depuis vingt ans, des réfugiés du monde entier - politique, économique, climatiques, poussés par la guerre, la misère ou la colère - sont arrivés en masse sans qu'on puisse rien faire pour les contenir ou les renvoyer. Contrairement à ce qu'on aurait pu croire, la réaction des Belges ne fut pas de les repousser ou de les haïr, mais de les accueillir et de les aider. Tout ne fut pas facile, mais grâce à l'impulsion de quelques figures humanistes - religieuses ou athées, politisées ou non, laïques toujours - la société s'organisa d'elle-même sans attendre une aide institutionnelle qui ne vint jamais, de toute manière.

Démographie

Öropa est désormais une cité immense, de près de 35 millions d'habitants quand la Belgique n'en comptait que 10 ou 12 jusqu'alors. Elle étend ses constructions, ses centres de vie et de production autogérés, sur la campagne belge, de Dunkerque à Liège et de Maubeuge à Anvers. C'est le règne de la grande débrouille, mais aussi celui de ma solidarité et de l'entraide - tout le contraire d'une concurrence libre et non faussée. Ici, bien entendu, tout est faussé pour que chacun vive du mieux possible avec ses voisins et à leurs côtés.

Politique

Officiellement, en 2027, la Belgique est toujours un pays, gouverné par un roi et appartenant au concert des nations européennes. Officieusement, Öropa est une libre commune sans plus de gouvernement, assiégée par les caciques de la Fédération, les mercenaires corporatistes et les défenseurs d'un nationalisme d'extrême droite puant et autoritaire. Chacun et tout le monde est responsable de ses concitoyens au travers de conseils démocratiques locaux, d'actions de mobilisation contre les attaques extérieures et surtout d'une éthique personnelle qui veut qu'on ne marche pas sur la tête de celui qui tombe, mais qu'on l'aide à se remettre sur ses jambes.

Economie et quotidien

Öropa n'est pas une ville pauvre pour autant : on y trouve des zones de production vivrières, des usines et des ateliers qui produisent sur place pour une consommation locale, des services, des systèmes d'échange libre. Le profit de la finance n'étant plus une priorité, les gens sont retournés aux bases d'une vie en société équitable. Depuis vingt ans, ils construisent où ils peuvent, s'installent dans les anciennes zones industrielles, dans les combes et les vallons, sur les plaines. Ils construisent en paille et en pisé, en béton et en bois. Ils font avec ce qu'ils trouvent - et pourtant, vous ne trouverez pas de bidonvilles à Öropa. Tout au plus d'étranges villages hobbits assez incongrus que les architectes les plus audacieux ne renieraient pas.

Perspectives d'avenir

Bien sûr, tout n'est pas rose tous les jours et les problèmes s'accumulent - l'énergie, les réseaux d'eau et les services de santé publique, le transport, la police : tout fait défaut car tout est allé trop vite et il n'existe personne pour coordonner les actions au plus haut niveau. La cité ne pourra plus tenir longtemps comme cela. Les gens commencent à fatiguer, même si les idéaux sont toujours présents. Il faudra bientôt trouver des solutions et plusieurs groupes s'y emploient, luttant au niveau européen pour qu'Öropa devienne une cité indépendante dotée d'un gouvernement et de moyens légaux.

Création des PJ

Technologie

Whaou !!!! Un jdr futuriste kikoo cyberpunk, il y aura sûrement des implants grosbills et des trucs géniaux !

Et bien non ! Considérez que la technologie est la même qu'à l'époque actuelle, avec juste une meilleure ergonomie et un peu plus de puissance dans les appareils. Néanmoins, on entend beaucoup parler d'une technologie révolutionnaire et absconse que l'on a nommé la Magetech (Toute technologie suffisamment avancée ne peut être distinguée de la magie. Arthur Charles Clarke). C'est cela qui aurait permis cette absence d'informations sur le Grand Empire d'Orient.

Des Coureurs de Lune

Les joueurs de cette campagnes incarnent des Coureurs de Lune, mais qui sont-ils ?

On ne sait pas exactement d'où provient l'expression coureur de Lune, mais elle désigne depuis les premiers temps du chaos öropaen tous ceux qui agissent et se battent vaillamment pour leur communauté, leurs voisins, leurs compagnons, leurs amis et pour la ville entière.

Les coureurs de Lune sont vaillants et débrouillards, solidaires aussi même s'ils proviennent de lieux différents et s'ils ne connaissent pas. Ils partagent des valeurs communes, une manière de penser et des codes de conduite qui ne sont cristallisés avec le temps.

On peut comparer le travail des coureurs de Lune à plusieurs choses. D'une certaine manière, ils agissent comme un gang de rue, avec des signes de reconnaissance, des territoires, une manière de se détacher des autres et de se considérer comme un peu à part. Mais ils tiennent aussi de la milice de voisinage et du médiateur de rue, quand ils n'agissent pas comme des éducateurs et des animateurs. Ce sont parfois des scouts, toujours à la recherche d'un nouveau badge pour avoir aidé quelqu'un à traverser la rue ou à porter ses courses.

L'essentiel, c'est qu'un coureur de Lune se sente responsable, pas seulement de lui-même mais de toute la communauté öropaenne et qu'il ait choisi de mettre sa vie et son énergie au service de tous.

Les joueurs doivent choisir un quartier - quelques rues, un voisinage - et lui donnner une épaisseur. Leurs personnages peuvent y trouver un refuge, des ressources, mais ils connaissent aussi leurs habitants et ceux-ci comptent sur eux. Après une première séance de création de personnages, les joueurs devront décrire les environs, le type d'habitation, de population. Ils doivent donner quelques noms et histoires,se placer au coeur d'un réseau social, familial. Les personnages sont jeunes, ils ont grandi ici, ils connaissent tout le monde - ils ont des anecdotes à partager et probablement des vieilles bêtises à se faire pardonner.

Les personnages se connaissent entre eux et ils forment un petit gang de coureurs de Lune. Quelle est leur emblème, leur lieu de réunion, leurs ressources communes, leurs aspirations, leur réglement intérieur et leur éthique ? Ce sont tous ces détails qui souderont l'équipe et leur donneront la force d'aller au bout de cette histoire.

Note : Il est possible de prendre l'apprentissage “Coureur de Lune”.

Les armes à Öropa

Nous sommes en Europe - autant dire que la culture des armes à feu n'est pas très développée et qu'elles ne sont pas si aisées à trouver. En fait, il est rare que les coureurs de Lune en possèdent d'autant plus qu'il est toujours plus facile de justifier la présence d'une batte de base-ball, d'un rasoir ou d'une pelle américaine aux services d'Europol ou de la Municipale. Généralement, la plupart des histoires se gérent aux arts martiaux, très développés à Öropa, ou à l'épée dans certains quartiers un peu spéciaux de la ville…

assoce/guiilde/mille_marches/campaigns/le_premier_conte.txt · Dernière modification: 2016/08/11 16:38 par 194.98.51.36