Wiki des iiens

Piste: guide_joueur

Assoce:guiilde:murder:guide_joueur

Ceci est une ancienne révision du document !


Guide de la murder à l'usage du joueur néophyte

Qu'est-ce qu'une murder-party?

Bien que l’appellation “murder” soit discutable ce n’est pas ce qui nous intéresse ici. Nous l'utiliserons dans ce guide parce que c’est la plus répandue.

Il s'agit d'un événement ludique qui dure en général autour de six heures (moyenne approximative à grosse variance). Elle fait intervenir des organisateurs et des joueurs (vous) mais pas de spectateur. Pour chaque murder il convient de choisir un scénario (par exemple “Dieu est mort” ou “Un pirate ne meurt jamais”), qui va entre autres définir les différents rôles. Ces rôles sont répartis entre les participants, joueurs comme orgas, qui vont chacun se prendre au jeu d'un personnage le temps de la murder. L'objectif d'une murder est avant tout de s'amuser, comme pour tout jeu ; de même comme pour tout jeu il y a des règles, certaines étant des règles strictes et d’autres tenant davantage du conseil. Les consignes qui suivent ont pour objectif de vous aider à passer une agréable murder, pour que vous ayez envie d'en jouer d'autres !

Comment se préparer à une murder-party ?

Le dossier

Avant l'événement les joueurs reçoivent un dossier détaillant leur rôle pour la soirée à venir. Les dossiers sont envoyés en avance pour permettre aux joueurs de se préparer (une semaine est un délai usuel). Pour les murder d’intégration nous ne pouvons malheureusement pas respecter ce délai pour des raisons techniques. Ces dossiers sont CONFIDENTIELS. Ne les montrez ni n'en parlez à personne (à part les orgas) avant la fin de la murder. Il ne faut les montrer:

  • Ni aux autres joueurs car ils risqueraient d'apprendre des informations qu'ils ne sont pas sensés connaître avant la partie, ce qui équivaudrait à les forcer à tricher.
  • Ni aux personnes qui n'ont pas encore joué cette murder, car ils la joueront peut-être un jour.
  • Ni aux personnes qui l'ont déjà joué car beaucoup parmis eux risquent de mélanger ce qu'il y a sur le dossier et ce qu'ils ont appris en jeu, et de vous fournir des informations que vous ne devriez pas connaître.

De manière générale ne parlez pas de la murder avant celle-ci, sauf avec les orgas ! Si vous avez un doute sur votre dossier, besoin d’un accessoire qui vous manque, ou juste envie de parler de votre dossier à quelqu’un nous sommes là ! (au mieux irl, au pire par mail) Il est recommandé de le lire plusieurs fois votre dossier et d'en garder un exemplaire imprimé avec soi en cours de jeu au cas où vous voudriez y vérifier un détail.

Le costume

Votre personnage n’est pas vous, il a des caractéristiques propres, notamment sa manière de s'habiller. Si vous en avez la possibilité il est très largement préférable que vous apportiez sur place un costume. Les éléments de costume indiqués sur votre dossier, s'il y en a, sont en général indicatifs, si vous pensez qu'un accessoire de plus serait une bonne idée n'hésitez pas à en parler aux orgas. Si vous ne parvenez pas à trouver un costume, prévenez-nous le plus vite possible ! Nous en avons une petite réserve et nous pouvons probablement les fournir, mais se les procurer peut parfois prendre un peu de temps. Il est déconseillé de s'habiller “comme d'habitude”, même si votre personnage est quelqu'un d'apparence normale dans une époque moderne, car il est alors plus difficile de s'imprégner de son rôle, alors que le costume aide à se mettre dedans. Ne serait-ce que mettre une chemise alors qu’on n’en porte habituellement pas peut changer radicalement l’expérience de jeu. Pour des raisons pratiques il est également vivement recommandé de prévoir un moyen (par exemple des poches) de ranger de petits objets sur soi (son dossier et éventuellement d’autres choses trouvées en jeu ou possédées dès le début que vous voudriez garder sur vous).

Le reste

Enfin, reposez-vous ! Il ne s'agit pas d'un examen mais c'est toujours plus facile et agréable de jouer quand on est “frais”.

Qu’attend-on de moi en jeu?

Les règles du jeu

Une murder est un jeu qui laisse une bonne part à l’interprétation des joueurs, cependant il y a des règles tacites. En général les règles qui suivent seront valables. Les organisateurs vous préviendront si les règles d’une murder particulière diffèrent.

  • Il est interdit de nuire à ou mettre en danger l’intégrité physique des personnes, joueurs ou organisateurs, ou de dégrader le matériel qui ne vous appartient pas. Ça peut paraître évident mais autant le rappeler.
  • La communication avec l’extérieur sera limitée aux cas de force majeure pour ne pas perturber le bon déroulement du jeu.
  • Il est interdit de montrer son dossier à un autre joueur (par exemple pour lui prouver que vous dites la vérité).
  • Il est interdit de tromper un autre joueur en exploitant une faille hors-jeu, par exemple ramasser un objet hors-jeu et le lui donner en faisant croire qu’il s’agit d’un indice.
  • Si un organisateur vous donne une consigne, vous êtes tenu de la suivre. Si vous ne savez pas comment faire demandez-lui.
  • Les lieux seront organisés d’une certaine manière et certaines zones sont interdites d’accès ou autorisées seulement sous certaines conditions (notamment la salle orga). Ne vous absentez pas sans prévenir un organisateur.
  • D’autres règles découlant du bon sens ont été omises par oubli, mais ce n’est pas une raison pour ne pas les respecter. Si vous avez un doute, demandez à un orga.

Mais alors, tout est interdit ?

Bien sûr que non ! Cependant il est difficile de résumer ce que vous pouvez faire puisqu’il s’agit d’à peu près tout le reste…

Le début de la murder est scripté par son scénario, par exemple dans “Dieu est mort” la murder débute dans un bar, les Archanges et les Princes Démons attendant l'heure pour commencer les négociations. Il peut arriver que le début comporte une scène complète scriptée, ce qui sera indiqué le cas échéant, et les joueurs sont alors tenus de suivre le script. Dès que l'introduction est terminé vous êtes libre !

Comment interpréter mon personnage?

Comme dans tous les jeux “de rôle” vous incarnez un personnage, ce personnage n’est pas vous ! Il est nécessaire de bien faire la différence entre ce qui est fait par votre personnage et ce que vous faites vous, joueur. Par exemple si vous jouez un squelette (qui a priori n’a pas d’appareil digestif) vous pouvez avoir besoin en tant que joueur de quand même passer aux toilettes, si c’est le cas il faut qu’on puisse savoir que du point de vue du jeu vous n’êtes pas aux toilettes, sinon un autre joueur pourrait par exemple vous suspecter d’être un faux squelette, ce qui entraînerait des quiproquos qui n’ont pas lieu d’être. Soyez clair quand vous entreprenez des actions hors-jeu. Par défaut on considérera que vous êtes en jeu. Faites-vous plaisir en jouant ! Essayez d'être le plus fidèle possible à l'idée que vous vous en faites, s'il y a un trop gros décalage par rapport à votre rôle (par exemple si vous jouez Furfur, prince démon du métal et du hardcore et que vous vous mettez à danser la macarena) les orga vous le feront remarquer discrètement. Ne le prenez pas comme un reproche méchant, certains rôles sont très difficiles à interpréter et personne n'est à l'abri de cette erreur. Les comportements hors-personnage (c’est à dire que le personnage ne devrait pas faire selon son historique et sa mentalité) peuvent être problématiques dans le sens où ils peuvent changer la vision de vous qu'auront les autres joueurs, ce qui peut déséquilibrer l'intrigue et être préjudiciable au plaisir de jeu de vous-même ou d'un autre joueur. Ils peuvent par exemple rendre caducs des dilemmes intéressants qui auraient pu survenir. Essayez de réfléchir en tant que personnage et pas en tant que joueur qui veut faire gagner son personnage.

En général les personnages de murder ont des caractères assez extrêmes et hauts en couleurs, n’hésitez pas à surjouer votre personnage. On n’a pas besoin d’avoir de grands talents de comédien pour jouer une murder.

Il ne s'agit pas seulement de maîtriser votre rôle, il va encore vous falloir le tenir le reste de la murder, soit quelques heures… Ce n'est pas facile, en général au bout d'un moment on commence à se fatiguer de l'accent ridicule qu'on s'amusait à faire au début, ou on trouve que finalement porter un bandeau sur l'oeil ça gratte et c'est vraiment pas pratique. On ne vous en voudra pas si vous avez des périodes de “pause” où vous êtes en dehors de votre rôle, même s'il est préférable qu'elles se limitent au minimum. La fatigue favorisant beaucoup ce comportement faites votre possible pour venir en forme !

Les accessoires hors-jeu sont à limiter au minimum. On ne vous empêchera pas de garder vos lunettes si vous en avez besoin mais ce n'est pas le cas de votre portable qui gagnera à être éteint.

Comment utiliser les informations de mon dossier?

Comme vous avez du le lire dans votre dossier, votre personnage a un vécu, une histoire derrière lui. Quand vous le jouez vous devez considérer que cette histoire fait partie de votre rôle, mais il est possible que votre dossier comporte des événements trompeurs, que vous serez amené à réinterpréter en cours de jeu. Par exemple si votre dossier mentionne le Professeur Albert comme le bienfaiteur de votre défunte mère qui s'en est occupé jusqu'à sa mort et vous conseille d'avoir la plus grande confiance en lui et que vous apprenez en jeu qu'en réalité il s'agit de son assassin, vous n'êtes pas tenu de continuer à lui faire confiance. Souvent votre dossier comporte une rubrique “objectifs”. Il s'agit là d'exemple de ce qu'il serait logique que votre personnage essaie de faire en début de murder. En général les personnages ont des objectifs différents, parfois incompatibles. Ces objectifs peuvent également être trompeurs et vous conduire sur de mauvaises pistes, ne les prenez donc pas trop à la lettre s'il vous arrivait en jeu d'apprendre de nouvelles informations qui vous feraient changer d'avis. Votre dossier peut aussi vous informer que vous disposez d’une ou plusieurs capacités spéciales, par exemple la possibilité de voler des objets aux autres joueurs, ou de les torturer pour les faire avouer la vérité. Pour les utiliser adressez-vous à un orga et jouez la scène, l’orga se chargera de donner les instructions qui conviennent aux autres joueurs si cela est nécessaire.

J’ai entendu dire que les orgas avaient aussi un rôle de personnage… ce sont des joueurs ou des arbitres?

Les orgas se chargent d'arbitrer la partie, notamment gérer les effets des pouvoirs spéciaux ou des actions qui ne peuvent pas être jouées directement. Par exemple si un joueur souhaite quitter les lieux il le fera en s'adressant à un orga. Les orgas ont également un rôle en jeu. Ils ont une fiche de personnage comme pour les personnages joueurs. Bien entendu, comme les orgas connaissent déjà les intrigues ils devront faire la part des choses entre ce que leur personnage sait et ce qu'ils savent en tant qu'orga, ce qui ne signifie pas qu'il s'agisse de personnages neutres. Vous pouvez tout à fait engager la conversation avec un personnage orga, ne pas être d’accord avec lui, tenter de l’assassiner, essayer de lui soutirer des informations, ou devenir meilleurs amis avec lui.

Un orga qui a besoin de résoudre une action particulière marquera qu'il est hors-jeu par un signe convenu (en général un poing levé à hauteur de l'épaule). Dans ces moments là considérez qu'il n'est pas là sauf si vous avez spécifiquement besoin d'un orga et pas de parler à son personnage. Un orga adoptera ce signe si il doit vous donner des consignes hors-jeu (auxquelles vous êtes tenu de vous plier), si il ne l’adopte pas vous avez tout à fait le droit de lui désobéir vu qu’il s’agit d’ordres d’un personnage. Quand vous avez besoin d'un orga adressez-vous à lui en essayant de rester discret pour ne pas déranger le jeu des autres et expliquez-lui ce que vous comptez faire. En général une salle est désignée comme “salle orga” et vous pouvez y trouver en quasi-permanence un orga disponible pour gérer vos actions (si personne ne vous répond quand vous frappez n'y allez pas, il y a peut-être un événement surprise en préparation).

Conseils stratégiques

Une murder est avant tout un jeu d'ambiance, ne soyez pas trop déçu si vous ne parvenez pas à accomplir tout ce que vous aviez prévu. Cependant il est toujours agréable de parvenir à ses fins, et c'est pourquoi ce qui suit vous donne quelques conseils.

  • Ne faites pas confiance à n'importe qui ! Cela peut paraître évident mais certains joueurs auront probablement des objectifs opposés aux vôtres et vont essayer de casser vos plans s'ils sont au courant, ou d'exploiter vos points faibles si vous les criez sur tous les toits.
  • Commercez les informations ! Si vous avez des détails sur un personnage peut-être intéresseront-ils quelqu'un qui sera prêt à vous fournir quelque chose en échange. Ne vous privez donc pas de comploter, vous risqueriez de passer à côté de l'intrigue.
  • Les personnages orgas restent des personnages: vous pouvez interagir avec eux comme avec les personnages joueurs. Ne les oubliez pas!

Gardez à l'esprit qu'il ne s'agit pas d'une compétition. On peut vraiment s'amuser en commettant à dessein des erreurs qui entraînent la perte de son personnage (par exemple en défiant en duel un monstre apocalyptique quand on est un apprenti héros qui est persuadé de sa force, ou en avouant son crime passionnel à grands renforts de sanglots quand on est démasqué). Savoir maîtriser la fine limite entre les deux extrêmes (l'optimisation et le drama) est un art complexe.

Qu'est-ce qui se passe après?

Une fois la murder terminée il est de coutume de se réunir pour mettre au clair l'intrigue, permettant à chacun de vérifier ses hypothèses et/ou de jeter son masque en revendiquant l'assassinat dont personne n'a trouvé le coupable. Si ce debriefing peut être abrégé pour des raisons logistiques il est toujours sympathique d'y participer. Ensuite il est temps de rentrer, et de se retenir de raconter l'histoire à ceux qui ne l'ont pas encore joué. Vous pouvez par contre la recommander à vos amis si elle vous a plu (ou à vos ennemis si elle vous a déplu), et pourquoi pas, quand vous en aurez joué quelques unes, l'organiser vous-même!

PS: il est fourni à boire et à manger pendant les murders, comme cela occasionne des frais il est demandé une participation financière. Pour les murders de l'inté cette participation vous est offerte mais en général elle tourne autour de 5€

Retour