Outils pour utilisateurs

Outils du site


assoce:guiilde:majora:majora

Zelda : Majora's Mask



Plot et Ambiance

Pour faire simple, les joueurs débarquent - sans trop savoir comment - dans un monde étrange qui est au bord de l'apocalypse. Autrement dit, la situation est peine perdue. On leur souhaitera donc de profiter à fond de leurs derniers instants, ainsi que de joyeuses condoléances.

Cet univers est repris de l'opus Majora's Mask de la mythique série Zelda. Un opus qui a marqué en partie pour son atmosphère extrêmement glauque, qui est tantôt onirique, tantôt cauchemardesque, mais toujours WTF.

Attendez-vous donc à des tables relativement sérieuses et pesantes dans un univers bizarre et décalé. Et surtout, ne comptez pas (trop) sur une quelconque ligne directrice : le monde étant totalement ouvert, il appartient aux joueurs de définir leurs propres objectifs.


Système et Philosophie de jeu

Le système, signé Nui, est inspiré du Yams : un fameux jeu dans lequel vous balancez 5 dés pour essayer de faire des grandes suites, des paires, des fulls et ce genre de conneries. Pour donner une vague idée de la chose, on peut résumer ce système en 3 grands points :

1) les joueurs jouent aussi PENDANT leurs jets

L'idée est de faire des joueurs, non plus des victimes des décisions de leurs dés, mais des parieurs. Des parieurs qui ont un moyen de doser le risque qu'ils prennent. Des parieurs qui peuvent choisir de risquer le fumble pour tenter le yams, ou au contraire de se contenter d'un brelan. Bref, des parieurs qui ont un contrôle sur le résultat de leurs jets. Car honnêtement, le fumble frustrant qu'on ne mérite pas et le succès critique sorti de nulle part, c'est bien gentil, mais on a tous connu plus fun que ça.

2) Le loot, il n'y a que ça de vrai !

Des compétences? Des points d'expérience? Nope. Pas ici. Tel Link, les joueurs ont dès le départ le potentiel de tout faire, sans vraie restriction. Pour progresser, ce qui leur manque vraiment, c'est de l'équipement, des artefacts magiques, des quarts de cœur et des informations. En bref, comme dans un vrai Zelda, ce système rend les joueurs plus forts au fur et à mesure du loot, et uniquement du loot.

3) Un Zelda se joue toujours en solo

La plupart du temps, en jeu de rôle, il est très mal vu d'aller complètement à l'encontre du scénario ou de ne jamais vouloir collaborer avec ses compagnons de jeu. Car voilà, normalement, ça fait chier tout le monde… mais pas dans la Majora's Mask ! Cette campagne est en effet l'occasion parfaite pour se lâcher et se montrer égoïste. C'est bien simple : vous pouvez aller jusqu'à tuer votre compagnon de jeu que ça ne gênera personne ! Et si vous formez un groupe trop soudé, l'univers va aller jusqu'à pousser insidieusement votre séparation, afin de rendre la table plus intéressante pour tout le monde à grands coups de quiproquos, de relations uniques de PJ à PNJ, etc.

impressive.jpg

Quelques statistiques

Maîtres du jeu :

Nombre de morts de PJ : 29

Nombre de PJ ayant survécu : 12

Top des vertus les plus choisies :

  • Sagesse : 18
  • Courage : 10
  • Force : 12

Top des races les plus choisies :

  • Goron : 5
  • Sheikah : 5
  • Minish : 4
  • Zora : 4
  • Subrosien : 3
  • Mojo : 3
  • Kokiri : 3
  • Piaf : 3
  • Lutin : 3
  • Hylien : 2
  • Korogu : 2
  • Eolien : 2
  • Gerudo : 1

Répartition PJ mâles/PJ femelles :

  • mâles : 25
  • femelles : 15

Top des lieux les plus mortels pour les PJ :

  • [spoil] : 8 morts
  • Temple de la Grande Baie : 4 morts
  • Vallée Ikana : 4 mort
  • Temple de Bois-Cascade : 4 morts
  • Bois-Cascade : 2 morts
  • Grande Baie : 2 morts
  • Forteresse Gerudo : 1 mort
  • Plaine de Termina : 1 mort
  • Ranch Romani : 1 mort
  • Bourg-Clocher : 1 mort
  • Temple de la Vallée Ikana : 1 mort




Les conseils de Nui, pour bien jouer



Parlez aux PNJ, et parlez bien

Soyons clairs tout de suite, l'univers de la Majora's Mask est un univers de tromperies, où la confiance et les informations fiables sont une denrée rare. La plupart de mes PNJ savent des choses utiles, mais ne lâcheront pas ces informations sans bonne raison. Certains mentent à dessein, d'autres sans le savoir, et tous ne vous veulent pas du bien. Vous aurez donc du mal à vous en sortir si vous ne passez pas un peu de temps à leur tirer les vers du nez.

Ainsi, n'hésitez pas à insister dans les discussions, quitte à parler de tout et de rien. Cela vous permettra peut-être de dérouler des éléments de scénario inattendus ! Mais dans tous les cas, ne donnez pas d'informations inutiles, évitez de vous faire des ennemis, et ne faîtes pas confiance à n'importe qui. Eux feront de même.

Prenez des notes

Je l'ai déjà dit : la clé du succès, c'est l'information. Je vous encourage donc à prendre des notes, afin de garder une trace de vos découvertes et de vos discussions. Ne serait-ce que pour vous rappeler du nom des nombreux PNJs, ce sera utile. Mais pour vous souvenir de quel masque vous portiez à tel moment, avec quel faux nom, et devant quels témoins, ça le sera encore plus !

Expérimentez

Au cours de l'aventure, vous serez amenés à apprendre des chants mystiques et à acquérir des objets hautement mystérieux. Et bien sûr, personne ne viendra vous expliquer leur fonctionnement. Il conviendra donc d'expérimenter vous-même, en tentant de les utiliser comme vous pensez qu'ils fonctionnent. Et dîtes-vous bien que - encore plus que dans le jeu vidéo - leur emploi est multiforme : vous pouvez faire BEAUCOUP de choses avec.

Alors quand vous manquez d'idées face à un problème, prenez le temps de regarder votre inventaire, et remettez en question l'utilité de chaque objet au vu de la situation. Autrement dit, soyez imaginatifs.

Fuyez le meta comme la peste

Ne considérez pas que les choses vont se passer comme dans le jeu vidéo. Vraiment. Si vous avez joué à Zelda : Majora's Mask, vous risquez d'avoir l'illusion d'agir en terrain connu. Et si vous ne vous débarrassez pas rapidement de cette illusion, je peux vous garantir que ça jouera contre vous. Des PNJ qui ont le même nom et la même apparence peuvent avoir un rôle opposé. Des énigmes qui se ressemblent peuvent avoir une solution drastiquement différente. Et surtout, des alliés dans le jeu-vidéo peuvent être des ennemis dans le JDR.

Bref, soyez-en sûrs : tout comme votre personnage en début de campagne, vous - les joueurs - ne connaissez RIEN du monde dans lequel vous allez évoluer. Persuadez-vous-en au plus tôt, s'il-vous-plaît, et si possible avant de mourir bêtement.
Merci d'avance.

Votre vie est précieuse

Ne la gaspillez pas. Je ne suis pas de ceux qui sauvent systématiquement les joueurs de la mort, et si votre personnage doit mourir à la première table, il mourra à la première table. De plus, il n'y a pas de re-roll possible ! Alors ne soyez pas débilement téméraires, et faîtes preuve d'un peu d'instinct de survie. Vous n'êtes pas Link, le héros du temps ! Vous êtes random péon, et si vous vous retrouvez face à plus fort que vous, vous avez le droit de vous barrer !

Heureusement, la mort d'un personnage ne vous empêche pas de poursuivre la campagne, (pour des raisons et selon des conventions que je garde secrètes) mais elle mène à des conséquences fortement handicapantes que vous devrez assumer jusqu'à la fin de l'aventure.

Vous voilà prévenus…


Annexes


Une alternative pour meujeuter du Zelda : http://archive.4plebs.org/dl/tg/image/1371/83/1371832311401.pdf
Si ce n'était pas pour le classicisme navrant de ce système, je ne me serais sans doute jamais senti obligé de proposer moi-même une adaptation de Zelda en JDR. Merci à ses créateurs. (#troll #EnVraiCaPeutPlaireADesGens)

Fiche de perso :

























Retour accueil

assoce/guiilde/majora/majora.txt · Dernière modification: 2018/09/27 20:22 par 77.134.155.77