Outils pour utilisateurs

Outils du site


assoce:guiilde:fate:campaigns:space_patay_27:accueil

Introduction

An 2567. Depuis près de 300 ans l'humanité progresse dans la conquête de l'espace. Partant de leur planète d'origine surpeuplée et quasiment drainée de ressources, passant des vaisseaux massifs par “le Plan”, des coalitions politiques plus ou moins bancales se sont étendues par vagues de colonisation successives. Vivant désormais sur quelques milliers de planètes, l'humain n'a toujours pas su régler certains problèmes comme la pauvreté, les maladies, la politique, la mauvaise musique, et bien sûr la guerre.

Sur ce dernier point, une coalition se charge de maintenir la paix dans l'univers (généralement par le biais de l'application d'une grande quantité d'armes) avec un succès très relatif. Face à une épidémie massive sur une planète de la Communauté Africaine, un croiseur de classe Harmony, équipé des dernières avancées technologiques, a été dépêché pour apporter une solution. Mais est-ce que la volonté de son capitaine et de ses deux conseillers stratégiques va dans le même sens…

Présentation

Il s'agit d'une campagne space opera bac-à-sable. Les PJs prennent les commandes du Mother Teresa, un croiseur de classe Harmony armé jusqu'aux dents contenant plusieurs milliers de membres d'équipage ainsi que des escadrons d'interception.

La campagne est ouverte, les PJs sont libres d'établir leurs propres plans quels qu'ils soient et de tenter de les mener à bien. Des intrigues en arrière-plan peuvent orienter en cas d'absence d'idées de plans.

Chaque itération de la campagne dure 1 an précisément.

Le système utilisé est FATE.

Univers

Coalitions

Aux débuts de la conquête interstellaire de l'humanité les coûts de colonisation de nouveaux mondes étaient prohibitifs. Seules les puissances économiques les plus riches pouvaient s'offrir des vaisseaux de colonisation, les escortes et les transports nécessaires. Ceux qui n'avaient pas suffisamment de ressources n'ont eu d'autres choix que de s'associer à ces pays, ou de rester cloîtrés sur Terre. Ainsi sont nées les premières coalitions, nées de besoins ou d'idéologies communes.

Un certain nombre de pays et d'individus ont néanmoins réussi à s'auto-financer. La plupart de ceux-là constituent les mondes neutres, qui souvent aimeraient bien le rester.

La coalition d'origine détermine quelles langues sait parler un PJ. En l'occurrence toutes les langues communément employées par la coalition (pas les langues tribales obscures ou les dialectes morts malheureusement. A part ça, tout le monde parle Esperanto, en tant que langue internationale.

Stellar United Nations (SUN)

“Peace Through Superior Firepower”

La “coalition” la plus ancienne de l'Humanité, formée bien avant les premiers voyages interstellaires à une époque où l'humanité avait besoin d'avoir l'impression que des puissances supérieures garantissent la paix dans le monde, le système solaire, la galaxie, et bien au-delà. Le SUN est néanmoins monté en puissance seulement après la découverte du Plan, quand les pays de la Terre ne se faisaient pas suffisamment confiance pour une conquête spatiale sans morts inutiles.

Ainsi le SUN possède les mondes les plus anciens, dont la Terre, berceau de l'humanité aujourd'hui devenu un grand musée. Par des traités internationaux le SUN a accès à de vastes réseaux d'information ainsi qu'aux recherches de pointe de l'univers entier. Le personnel du SUN est recruté en interne aussi bien que depuis d'autres coalitions qui sont tenues de fournir leurs élites à la coalition garante de la paix dans l'univers. Le SUN souffre néanmoins de nombreux problèmes : les standards de recrutement créent une pénurie de personnel, la confiance en la capacité du SUN s'érode petit à petit, les équipages des vaisseaux doivent souvent opérer longtemps loin de tout contrôle créant des problèmes de méthodes et de loyauté.

Les PJs sont initialement au service du SUN, pour des raisons qui leur sont propres. Les joueurs sont priés d'attendre la fin de l'introduction avant de trahir.

South-American Defence Agreement (SADA)

“Big Cigar”

Créée à partir des pays d'Amérique du Sud sur Terre, le SADA est une coalition principalement défensive et économique, avec peu de liens idéologiques entre les mondes. Les mauvais esprits diraient que l'anarchie générale qui règne sur les planètes SADA est un testament d'une coalition sur le point de s'effondrer. Néanmoins les planètes membres du SADA partagent des objectifs économiques viables tels que l'export de café, de cigares, et de cocaïne vers les autres coalitions.

Les mondes tenus par SADA souffrent également d'un problème de guerilleros marxistes-communistes. Ses voisins de l'UWA craignent que si ces guerilleros arrivent à renverser les gouvernements en place, ils pourraient rejoindre la DSA, créant une super-coalition capable de conquérir l'univers sans l'aide de personne.

United Worlds of America (UWA)

great_seal_of_the_us.jpg

“In Gold We Trust”

Une des rares coalitions à avoir pu coloniser l'espace par leurs propres moyens, l'UWA représente avec fierté les grandes valeurs américaines : démocratie, liberté d'expression, baseball et matérialisme. L'UWA dispose d'une grande supériorité technologique sur leurs voisins dans beaucoup de domaines, ainsi que d'une grande stabilité interne. Un quasi-monopole des corporations multi-stellaires leur garantit également une force économique remarquable.

Par contre les mauvaises langues disent souvent que l'éducation et la santé sont délaissées car si elles ne l'étaient pas les Américains se rendraient compte qu'ils sont manipulés et seraient en suffisamment bonne santé pour se révolter. Bien sûr il ne s'agit que de rumeurs, même si l'UWA est connue comme une coalition paresseuse.

African Community (AC)

african-union-logo4.jpg

“The Strength of Many, The Cash of Few”

Dernière coalition à se créer, la AC a déplacé dans l'espace ses nombreux problèmes terrestres. De nombreux dictateurs ayant cherché à s'enfuir de leurs pays vers l'espace ont vu leur populations se soulever afin de leur bloquer la route, créant une boucle perpétuelle de non-exode. Ayant ainsi perdu la course à l'espace, la coalition a été obligée de mutualiser ses ressources afin de fuir une Terre devenue trop pauvre pour les supporter. Les vaisseaux-colonies étaient souvent surchargés et emplis de populations aux cultures diverses, et souvent opposées.

Les planètes de la AC sont souvent surpeuplées, sous-développées et emplies de violences communautaristes entre des cultures forcées à cohabiter sur les mêmes planètes par manque de ressources. Les dictateurs et seigneurs de guerre locaux pullulent, la seule raison d'être de leur coalition étant le besoin de se défendre et de continuer à coloniser. Bien que ne pouvant pas compter sur un avantage technologique, l'état de conflit permanent assure à leurs troupes un avantage certain en combat rapproché. De nombreux capitaines préféreront se rendre plutôt que combattre des soldats Africains abordant leur vaisseau.

European Union (EU)

european-commission-logo-square-436x436.jpg

“United Alone”

Bien que parmi les premières à se former, l'EU a manqué de se stabiliser pour former une coalition efficace. Les mondes affiliés à l'EU ont tendance à être autonomes mais sujets à des contraintes légales et diplomatiques les bloquant dans leurs initiatives. Le parlement central de l'EU est à l'origine de ces contraintes faites pour assurer la stabilité et l'égalité de tous les mondes membres. Ceci assure à l'EU un niveau d'uniformisation et d'individualisme important.

Les points fort de l'EU se situent au niveau de sa réussite dans le domaine de l'éducation. Les populations Européennes ont tendance à bénéficier d'un haut niveau d'expertise dans des domaines très différents. La politique d'expansion est également un succès : l'EU ne colonise pas de nouveaux mondes en tant que coalition et accepte tous les mondes avoisinants qui ont atteint les critères d'entrée.

Empire of Japan (EJ)

“All Your Base Are Belong To Imperial Us”

A l'époque de la colonisation spatiale, le Japon sur Terre faisait face à de nombreux problèmes. Bien qu'industriellement et économiquement puissant, de nombreuses personnes réclamaient des réformes en profondeur. Ainsi, au bout d'une petite guerre civile et des remous s'en suivant, le Japon est redevenu impérial. Les planètes de l'EJ sont sous le contrôle de puissantes familles de daimyos au service de l'Empereur. En parallèle, un marché presque libre et compétitif a assuré l'émergence de vastes conglomérats industriels et technologiques souvent associés à des groupes criminels notoires.

Les traités interdisant au Japon d'avoir une armée offensive n'ont jamais été renégociés (principalement pour éviter des problèmes avec les autres coalitions, beaucoup trop puissantes à l'époque), limitant sévèrement le personnel militaire du Japon. Afin de contrer ceci, les vastes flottes de l'EJ sont partiellement commandées par des intelligences artificielles supplémentées d'humains non-militaires spécialistes de la guerre électronique (lire, des joueurs de Starcraft 46). Les “armées” de l'EJ sont constituées des gardes personnelles des différents daimyos stellaires ainsi que du personnel de sécurité (bien entraîné, curieusement) des corporations.

British Commonwealth (BC)

“God Save the Queen From the Civil Service”



Democratic Socialist Alliance (DSA)

“Red Is Not Dead And Has Nukes”

En 2373, afin de coloniser l'univers plus rapidement que les autres, la Chine et la Russie fondent l'Alliance Socio-Democratique, une coalition soudée dans sa conviction que le communisme ça marche mieux avec des planètes infinies, et donc des ressources infinies. Ils sont rapidement rejoints par un grand morceau de l'Inde, sa population ayant décidé que le système de castes promu par le Commonwealth était arriéré et inégalitaire. Ainsi le stock d'armes nucléaires combiné des trois superpuissances est allé dans l'espace.

De nos jours la DSA projette toujours une image unie et égalitaire (et des nukes à ceux qui ne sont pas contents). Le gouvernement communiste est partagé entre le siège du gouvernement à New Delhi, le siège du Parti à Beijing, et le siège des services secrets à Moscou. Les flottes communistes sont réputées pour la fiabilité de leur matériel, la solidité des blindages, et leur grand nombre de vaisseaux (même si beaucoup obsolètes).



Neutres

“Leave Us Alone”

Un grand nombre de mondes est neutre. On les distingue en plusieurs types (parfois en même temps) :

  • les mondes dont la colonisation a été financée par des Terriens extrêmement riches
  • les mondes qui ont été abandonnés par leur coalition à la suite de guerres inter-coalitions
  • les mondes qui ont été colonisés par accident et qui ne sont pas suffisamment intéressants pour être annexés par des coalitions voisines
  • les mondes qui ont de quoi se défendre

Suite à des traités internationaux, les mondes neutres peuvent faire appel au SUN pour leur défense (à condition que le messager soit suffisamment rapide).

Le Plan

Le Plan est une anomalie spatiale laissant la science sans voix malgré des siècles de recherche. Ce qui ne l'empêche pas d'être l'élément central permettant des voyages interstellaires rapides malgré une absence de technologies de voyage supra-luminiques.

Tout vaisseau muni d'un générateur PSF (PlaneSpace Field) peut entrer dans le Plan en passant par des Puits situés à des endroits fixes de l'espace. Le générateur crée une “bulle” d'espace conventionnel autour d'un vaisseau. Cette bulle accompagne le vaisseau dans le Plan. La technologie de génération de bulle se base sur une substance rare, le phlebotinum, trouvé naturellement sous forme de cristaux. La bulle se crée lorsque ces cristaux sont parcourus par un courant électrique intense dans une opération qui laisse les cristaux intacts.

A l’œil nu, le bord d'une bulle se trouvant dans le Plan se présente comme une fumée multicolore souvent décrite par les astronautes comme “pareil qu'une lampe à lave, ça fait mal aux yeux”. Les bulles sont également la raison du nom du Plan. Lorsqu'une bulle se dirige vers “le haut” le générateur PSF consomme de plus en plus d'énergie jusqu'à ce que le vaisseau n'en ait plus. On suppose qu'à ce moment-là la bulle éclate. A l'inverse lorsqu'on se dirige vers “le bas” du Plan, la bulle devient de plus en plus petite jusqu'à presser le vaisseau, provoquant la destruction de celui-ci.

Un Puits se présente visuellement comme une sphère de lumière noire flottant au milieu de l'espace. Un vaisseau qui pénètre dans un Puits active son générateur PSF et passe dans le Plan. Inversement un vaisseau se trouvant dans le Plan n'a qu'à désactiver son générateur PSF lorsqu'il se trouve dans un Puits afin de repasser en espace conventionnel. Cette opération est rendue complexe par l'impossibilité de détecter les Puits se situant dans le Plan, ce qui a toujours été un frein à l'exploration de l'univers. Le premier Puits a été découvert par accident lors de la destruction de Pluton. La lumière dégagée par l'explosion a permis de repérer la mystérieuse sphère noire aux dimensions impossiblement grandes.

On ne sait pas ce qui arrive à un vaisseau qui désactive son PSFG dans le Plan en dehors d'un Puits. Pour le moment on n'en a jamais entendu parler.

Par chance, tous les Puits connus se situent dans un système solaire contenant au moins une planète habitable, à l'exception de ceux rendus inhabitables par les activités humaines.

La découverte de nouveaux Puits et de nouveaux systèmes habitables se fait par vagues. Une vague va envoyer des millions de sondes autonomes dans toutes les directions du Plan. En arrivant à un endroit préétabli, une sonde va désactiver son PSFG puis le réactiver. Les sondes survivant à l'opération indiquent la présence de Puits aux vaisseaux passant à proximité.

Planètes

Le plan contenu dans une coalition est découpé en secteurs. Les noms de ces secteurs sont souvent basés sur des lieux géographiques importants de la Terre. Par exemple l'UE contient un secteur appelé France. On en déduit que les Français viennent tous de là-bas.

Les noms des systèmes stellaires colonisés sont basés sur des lieux géographiques terrestres marquants et en ont retenu les caractéristiques majeures. Par exemple le système stellaire Paris, comme son nom l'indique, est le siège du gouvernement français et dispose d'un réseau de transport public très bien développé.

Les planètes au sein d'un système stellaire sont numérotées avec des chiffres romains en partant de l'étoile principale (ou la plus grosse pour les systèmes n-aires). Par exemple le système Paris contient 4 planètes. En partant de l'étoile : Paris I, Paris II, Paris III, Paris IV. Dans le langage courant on a souvent tendance à ne pas citer l'index de la planète pour la planète majeure d'un système. Par exemple Paris II est appelé couramment Paris (à ne pas confondre avec le secteur Paris).

Les satellites naturels d'une planète sont marqués des lettres de l'alphabet suivant le nom de la planète qu'ils orbitent. Exemple : les deux satellites de Paris II sont Paris IIa, Paris IIb. Ceux qui sont habités ont souvent un nom courant. Paris IIa s'appelle Versailles.

Mother Teresa

Mère Teresa, de son nom patronymique Anjezë Gonxhe Bojaxhiu ([aɲɛzə gonˈʤe bɔˈjaʤi:u]), née le 26 août 1910 à Üsküb, Empire ottoman (actuellement Skopje, Macédoine), et morte le 5 septembre 1997 à Calcutta, Inde, est une religieuse catholique albanaise, de nationalité indienne, surtout connue pour son action personnelle caritative et la fondation d'une congrégation de religieuses, les Missionnaires de la Charité qui l'accompagnent et suivent son exemple. – selon Wikipedia

SUNS1) Mother Teresa est un croiseur de classe Harmony, dernière génération récemment passée en production. Comme tous les vaisseaux-mère du SUN, Mother Teresa est fait pour commander de longues missions en solitaire à travers l'univers. Comme tous les vaisseaux crées et fabriqués par le SUN, Mother Teresa est équipé des dernières améliorations technologiques en terme d'armement et d'équipement. Comme tous les vaisseaux de classe Harmony, le Mother Teresa possède un projecteur de bouclier d'énergie, invention récente du SUN tenue secrète pour le moment, qui lui donne une résistance accrue… normalement… si ça marche comme prévu…

L'armement standard de tout vaisseau-mère est disponible : un laser anti-vaisseau monté à l'avant capable de projeter une puissance de 7TJ sur tout ennemi, des lanceurs de torpilles explosives latéraux pour combat rapproché, des lanceurs de missiles nucléaires longue distance à tête chercheuse avec option téléguidage pour une protection à 360°.

En outre le Mother Teresa compte quelques centaines de membres d'équipage, issus de l'élite mondiale. Comme tous les vaisseaux du SUN, les compétences de l'équipage compensent le manque d'effectifs. En outre, le Mother Teresa compte un détachement de 1000 Casques Bleus vétérans prêts à être déployés dans n'importe quelle situation de crise (ou pour créer une situation de crise). Pour les déployer, trois vaisseaux de débarquement de classe Titan sont disponibles. Finalement, une escorte de 25 intercepteurs de classe Valkyrie2) peut décoller en moins d'une minute.

Conformément au réglement du SUN, le vaisseau est capable de mener des missions de manière totalement autonome et dissocié de toute responsabilité hierarchique supérieure. Des laboratoires bien équipés sont disponibles pour conduire des travaux d'analyse et de recherche dans tous les domaines existants.

Les trois branches du SUN sont représentées à bord du vaisseau, conformément au règlement :

  • le Commandant du vaisseau pour la Navy
  • l'Ambassadeur pour la branche diplomatique
  • l'Officier Scientifique pour la recherche

Certaines évaluations laisseraient penser que les personnes nommées à ces positions ne sont pas aptes à les occuper correctement. Bien que les questions de compétence ne se posent pas, la loyauté et les motivations de ces personnes peuvent causer des problèmes dans l'execution des missions. Le Haut Commandement se veut rassurant : si ces personnes sont à ces postes de grande responsabilité c'est parce qu'ils l'ont mérité.

Histoire

Pré-Plan

Exploration et colonisation lente du système solaire. Nombreux conflits coloniaux. Montée en puissance du SUN.

Plan

2387 Incident Pluton, Découverte du premier Puits et du Plan.

2405 Premier vaisseau (automatisé) à faire un aller-retour dans le Plan.

2408 Premier équipage à aller dans le Plan.

2412 Découverte du premier Puits hors système solaire. Première colonie extra-solaire.

2425 Formation du UNCJET (United Nations Committee for Joint Exploration Tasks), organisation internationale dépendant de l'ONU destinée à explorer le Plan de manière efficace.

2450 Première Vague d'Exploration Massive (Massive Exploration Wave - MEW).

2471 Formation des premières coalitions issues de leurs équivalents sur Terre. Les Mondes Unis d'Amérique (UWA) invitent tous les amoureux de la démocratie à l'exporter vers les étoiles. Afin de contrer toute tentative d'impérialisme de leur voisin du nord, les états d'Amérique du Sud forment un pacte de défense mutuelle et de colonisation spatiale (SADA). La Reine d'Angleterre demande la coopération entre tous les pays du Commonwealth of Nations (BC). Face à une nouvelle crise économique, politique, et sous la pression des sociétés secrètes l'Union Européenne entre aussi dans la course (EU).

2473 Par idéologie commune, la Russie et la Chine forment une alliance pour promouvoir le communisme IN SPACE (DSA). Avec deux voisins armés et hostiles, et une forte pression démographique, l'Inde les rejoint.

2500 Seconde Vague d'Exploration Massive. Début du Grand Exode Terrestre. Au cours des 17 prochaines années, tous les pays et tous les peuples habitant encore sur Terre la quittent et cèdent leurs territoires sur place au patrimoine de l'humanité (au SUN).

2514 Lors de son discours sur Toba-Fushimi, l'empereur Onohito annonce la re-formation officielle de l'Empire du Japon. S'ensuit une guerre de 3 ans contre le Commonwealth.

2550 Troisième Vague d'Exploration Massive.

2561 Afin de protéger la Terre contre les pillards et les contrebandiers, le SUN déploie un champ de mines spatiales massif autour.

2574 Formation de la Communauté Africaine afin de repousser les avancées des pillard colonialistes Américains et Européens.

Evènements Récents

/!\ La timeline récente peut être adaptée au besoin des concepts des PJs (genre une guerre par ci, une épidémie par là)

2610 Quatrième Vague d'Exploration Massive.

2614 Invention du premier laser à usage militaire.

2616-2619 Grande Guerre d'Afrique. Un grand morceau des mondes AC est rendu inhabitable. Ces territoires sont surnommés “Sahara”.

2642-2655 Guerre Saumon entre EU et UWA. De nombreux mondes AC sont rendus inutiles par dommages collatéraux et deviennent neutres.

2667 Année du PJ

Système

Le système de base est Fate Core, disponible gratuitement sur le site des créateurs.

Des greffons maison ont été faits (ou pillés shamelessly sur d'autres implémentations de Fate) pour accommoder les éléments de l'univers qui avaient besoin de l'être. Il est recommandé de les lire seulement si ça vous pose des problèmes en table.

Petite explication sur la recherche en 2014, ou en 2015.

Itérations

/!\ ATTENTION LES LIENS QUI SUIVENT CONDUISENT VERS DU SPOIL POUR CEUX QUI NE SONT PAS SUR LA TABLE EN QUESTION/!\

Space Patay 2014 - Table en Plastique, avec Piell, Vorlio, Chfou

Space Patay 2014 - Table Pokélieutenants, avec GentilBoulet, Vultrao, Colgate

Space Patay 2015 - Table Idolm@DSK, avec LeHobbit, Ku_Yong, Sapaing

Liste d'attente

Les gens qui se sont manifestés mais qui n'ont pas eu de place passent en priorité pour l'itération suivante. Ces gens sont listés ici dans l'ordre du jet d'initiative :

Panzerr (1-1-1-1)
Pasteque (0-1-1-1)
Pich (1-1-0-1)
Ku Yong (1-0-1-1)


1)
Stellar United Nations Starship
2)
Deutshe Qualitat
assoce/guiilde/fate/campaigns/space_patay_27/accueil.txt · Dernière modification: 2015/08/12 15:48 par fourny2009