Outils pour utilisateurs

Outils du site


assoce:guiilde:darkmatter:campaigns:sherlockholmes:persos:ellenrowland

Ellen Rowland est un perso joué sur la campagne Dark*Matter : Les Assistants De Sherlock Holmes masterisée par Istrian

Ellen Rowland

Sur son permis de conduire vous pourrez lire qu'elle se nomme Ellen Rowland, 26 ans, née le 12 avril 1977. De taille moyenne, 1m66 pour 57 kg, des cheveux mi-longs châtains et bouclés, des yeux verts, elle est habillée de façon un peu stricte qui évoque son ancien poste de chargée des Ressources Humaines dans une entreprise de Dallas. Toujours bien coiffée, les cheveux généralement lâchés, plus rarement retenus dans un chignon, portant de fins gants élégants, il est évident qu'elle fait attention à son apparence. Amicale et ouverte à la conversation, elle est attentive à ses interlocuteurs.

Elle a décidé de se reconvertir par désir de changement, se rendant compte qu'elle ne se voyait pas travailler toute sa vie en entreprise. Elle a postulé dans cette agence de détective pensant que son expérience du contact humain pouvait être un atout et que cela lui permettrait de changer totalement de style de travail. Elle n'a pas eu le temps de véritablement discuter avec ses collègues depuis qu'elle a été embauchée par Sherlock Holmes mais ne doute pas bien s'entendre avec eux ou, à défaut, les éviter consciencieusement.

Si une personne vient à aborder le sujet de son enfance, elle lui fait rapidement comprendre que celui-ci est sensible et qu'il vaut mieux porter la conversation vers d'autres eaux. Elle ne parle que peu d'elle-même, le seul sujet ne la gênant visiblement pas étant son ancien travail. Elle en parlera en général comme d'un job intéressant mais qu'elle estimait ne plus lui convenir.



Conversation téléphonique du 6 avril 2003

- Hey, Mary, alors qu'est ce que tu deviens ? Tu m'as pas donné de nouvelles pendant un bout de temps. Encore tes potes de la CIA qui te font des misères ?

- Rogue Tu peux bien parler. Rappelle moi qui s'est planqué du FBI ces derniers temps ? Et c'est Ellen ! Même pas foutu de te souvenir d'un prénom à la con.

- Wooo, d'abord c'était le DCIS, pas le FBI et enfin… qu'est ce qu'y a ? T'as encore fait une connerie ou quoi ?

- Tout de suite, c'est moi qui aurait du faire une connerie ! Je… Soupir Non, c'est plutôt toujours les mêmes qui se rappellent à mon bon souvenir.

- Mais de quoi tu parles ?

- Tu te souviens ce que je t'avais expliqué sur mon job actuel ?

- Euh… ouais, un peu léger mais ouais. Tu fais des enquêtes c'est ça ? Dans une équipe de chieurs ?

- Mouais à peu près. Bref, on a du bosser sur un truc pas très net de traffic d'esclave, voir de traffic de cadavres quand ils étaient plus très frais.

- Ouais, moche en effet.

- Tu me laisses causer oui ? Bref, c'est pas ça le souci. Cette merde nous as amené au Mexique. On était en pleine filature quand on s'est fait cannardé. Ils… Ils voulaient un dossier. Et surtout, ils connaissaient mon nom. Tu sais, c'était pas un pseudo d'une de mes missions… Ils m'ont appellé Horn.

- Merde… C'est bien ce que je crois ? C'était pas censé être fini ça ?

- Oui, je croyais aussi. Bref, on s'en est tiré de justesse, toujours pas compris d'ailleurs, mais je suis pas mal flippée. Et les autres m'en veulent. Genre c'est de ma faute.

- Ben, désolé pour toi p'tite soeur mais un peu quand même. T'étais quand même bien doué pour te fourrer dans les ennuis. J'suis pas sûr que ça ait changé d'ailleurs.

- Oh, mais ferme là. Je viens me confier à toi et tu fais chier. Bravo, merci le confident ! T'es pas censé m'aider ? Me filer des conseils ? Me remonter le moral à la limite ? Je me fais poursuivre par des psychopathes et c'est tout ce que tu trouves à dire ?

- Hey, tu me connais. J'te préfére parano et depressive à morte. Arrête de faire n'importe quoi quelque temps, ça commencerait déjà à t'aider. Quant au fait que les autres t'en veuilles… Sérieux tu t'attendais à quoi ? D'ailleurs le flic t'as pas trop saoulée ?

- Si, bien sûr. Une seconde nature chez lui, tu te souviens ? Ce qui m'ennuie le plus c'est que les autres, avec qui j'avais réussi à établir un bon contact malgré le flic, me font la gueule aussi maintenant. J'ai l'impression que le doc me prend pour une psychopathe. ça me fait chier, je commençais juste à sympathiser avec lui. Et l'autre… bah pareil, genre je suis dangereuse tu vois. Le comble. Tiens, d'ailleurs je t'ai pas raconté la dernière ? Il s'est barré à Las Vegas !

- Houlà, tu vas trop vite pour moi. Lequel ?

- Le pro du paranormal. Il s'est barré à Las Vegas. En pleine mission. Soit-disant possédé.

- Possédé ? Je croyais que son job c'était de prouver le côté foutaises, pas de les répandre ? Et il s'attend vraiment à ce que vous y croyez ?

- Ben… En fait…

- Oh non. Mary, me dis pas que tu y crois ? Ecoute, je sais que tu as eu des hallu' sur ta précédente affaire, je sais que tu es à fond dans tout ce qui est bouquins et que tu aimerais vivre ta vie telle une aventure. Mais reconcentre toi, c'est pas possible des trucs là. Faut que t'arrêtes. Quand t'étais petite c'était mignon et c'est justement pour ça que je me suis laissé embobiner par ta bouille d'ange. Mais c'est fini. On est vieux, et il est temps pour toi de dire non à ton imagination. Tu comprends ce que je veux dire ?

- Ouais… Oui. Je vois. Bon, ben porte-toi bien…

- Hein ? Ah, y a un de tes collègues dans le coin ? Rappelle moi un de ces jours quand même. Et avant la prochaine fois où tu te feras tirer dessus de préférence. Allez, bye.

Mary Bianchini

Bureau de Mycroft Colson, Mai 2004


- Vos parents sont morts.

Ellen resta un peu perplexe à ce début de conversation. Il existait mieux comme accueil. Et pourquoi lui parler de ses parents ?

- Euh… Que leurs est-il arrivé ?

Pas que ça l'intéressait vraiment mais peut-être y avait-il un message caché. De toute façon, elle était présentement dans le flou le plus total sur ce que Colson pouvait bien espérer comme réponse. Il allait pas lui demander d'assister à l'enterrement quand même ?

- Vous pouvez hériter un vaste patrimoine désormais.

Oh… Ce genre de message caché. Oui, la précision paraissait tellement plus logique ainsi.

- Je peux vous aider pour les démarches mais je demande toujours des contreparties.

- Du genre ?

- Il faudra des alliés qui ont beaucoup d'informations pour remonter les pistes de Sherlock. Des personnes correspondant à ce profil vont être réunies au même endroit au même moment l'année prochaine. Ces personnes vont demander des services en échange de leurs informations. Si j'agis directement, mes ennemis personnels vont faire opposition. Vous par contre, jeune héritière d'une grande fortune cherchant des alliés…

Ellen réfléchit un moment. Une grande fortune ? Depuis quand ses parents étaient si riches ? Ah, s'il n'avait pas déjà eu lieu, finalement ça ne la gênerait peut-être pas d'aller faire un tour à leur enterrement. Quoique, il y avait celui de Sherlock, c'était quand même plus important.

-Hum… Je vois… Je pense que ça peut se faire, ajouta-t-elle avec un sourire.

Los Angeles, Août 2004

- Mes parents étaient d'une branche distante de la famille Bianchini, des riches marchands depuis le Moyen Âge. Les derniers Bianchini se sont éteints peu après ma naissance et suite à l'accident de voiture de mes parents je suis donc devenue l'héritière.

Ellen sirotait son cocktail d'un air terriblement satisfait. Son interlocuteur ne fut pas particulièrement choqué par le détachement dont elle faisait preuve en évoquant le décès de ses parents, sachant mieux que quiconque ce qu'elle pouvait penser d'eux. Son cerveau s'était arrêté sur un autre détail, autrement plus important.

- Riches marchands, riche marchands… C'est à dire ? T'as quoi à toi maint'nant ?

Ellen fit mine de réfléchir et énonça lentement, d'un air clairement taquin

- Oh… Des yachts, des jets privés… Quelques châteaux un peu partout dans le monde… Plein d'oeuvres d'arts… Ah, et quelques commerces aussi, mais ils rapportent juste quelques millions par an, donc ça compte pas vraiment en fait.

Elle se délecta du choc sur le visage de son “frère”, attendant qu'il se remette. - Ben ça… j'comprends mieux pourquoi tu t'es mise à parler distingué, mamzelle je-suis-pétée-de-thune.

Lui aussi à présent souriait largement à l'annonce. Et si ça lui permettait de se moquer un peu d'elle il n'allait pas s'en priver.
(… To be continued)


Suite du BG, réservée au MJ, partie spoilante


Dark*Matter : Les Assistants De Sherlock Holmes
Retour à l'accueil

assoce/guiilde/darkmatter/campaigns/sherlockholmes/persos/ellenrowland.txt · Dernière modification: 2015/08/11 14:03 (modification externe)